Mention spéciale 2020

« TEXACO : et pourtant nous vaincrons » de Tardy-Joubert,
Fajardo et Roudeau, Les Arènes BD et Amnesty International

Texaco

1967-1993… Tout juste un quart de siècle. À l’échelle de la Terre, cela paraît insignifiant. C’est pourtant le temps qu’il a fallu pour que Texaco, une entreprise pétrolière américaine, fasse de l’Oriente, la partie amazonienne de l’Équateur, un enfer. Pas l’enfer vert tel qu’on décrit parfois la jungle, mais un enfer noir et poisseux. La compagnie laisse en effet derrière elle 60 millions de litres de pétrole brut et 70 millions de litres de résidus toxiques, occasionnant l’un des pires désastres écologiques de notre Histoire. Soutenus par l’avocat Pablo Fajardo, auteur d’un récit dont s’inspirent la scénariste Sophie Tardy-Joubert et le dessinateur Damien Roudeau, 30 000 paysans d’Amazonie, spoliés et meurtris dans leur chair, entament une longue procédure judiciaire contre Texaco, devenue une filiale du groupe Chevron. Le géant pétrolier sera condamné en 2011 à une amende record de 9 milliards de $, somme qu’il a depuis refusé de payer, allant même jusqu’à porter plainte contre ses victimes pour « escroquerie en bande organisée » !

Patrick Gaumer